Ciudad Quesada, Rojales, Alicante

La Costa Blanca, avec ses plus de 20 km de côte de sable doré dans la province d´Alicante (Valence), appréciée aussi bien par les espagnols que par les étrangers, attire des milliers et des milliers de personnes chaque année. Rojales et Ciudad Quesada (ainsi appelée en hommage à son fondateur et promoteur Justo Quesada) bénéficient d´une situation privilégiée : à 10 minutes des plages de Guardamar del Segura, primées par leur qualité, à trente minutes des deux aéroports où opèrent des compagnies à bas coût : Murcie San Javier et Alicante, à dix minutes de Torrevieja, avec ses marais salants et ses réserves naturelles, à quinze minutes d´Elche, avec ses deux patrimoines mondiaux et sa fameuse palmeraie, et à trente minutes de Murcie, pour citer quelques exemples.

Ceci est seulement un échantillon de quelques unes des attractions les moins connues qu´offrent Rojales et Quesada.

Les maisons-grotte d´El Rodeo

Au siècle dernier, un nouveau genre d´habitation creusées dans les entrailles de la Terre avait commencé à fleurir à Rojales.

Actuellement, ces maisons-grotte, réparties sur quatre quartiers, continuent à fonctionner : certaines sont encore des logements, d´autres ont été transformées en de beaux centres d´expositions et de salons de thé. Elles sont situées sur les flancs de plusieurs collines qui entourent le sud de la ville et forment le quartier historique de Rojales, irremplaçable et, sans doute, un des plus intéressants de la Communauté Valencienne. Le parc qui les entoure accueille le festival médiéval qui est célébré chaque année ainsi qu´une foire d´artisanat traditionnel qui a lieu le premier dimanche de chaque mois.

En guise de curiosité, le visiteur sera agréablement surpris par la Casa de las Conchas. Il s´agit du chef d´œuvre de Manuel Fulleda Alcaraz, fruit de sa patience et de sa persévérance, et qui se situe dans un de ces quartiers, les Cuevas de El Rodeo.

Autres monuments : l´église de Rojales, le Centre Culturel de Quesada, le terrain de golf La Marquesa et le théâtre Capitol à Rojales.

{image-left

Histoire

Afin de préserver l´histoire et la tradition de Rojales, la Municipalité a engagé la restauration et la protection de ses monuments architectoniques traditionnels et a fondé divers musées et expositions pour la divulgation au public, tels que le Museo de la Huerta, le Museo Arqueológico et l´exposition d´art des grottes d´El Rodeo.

Les Aljibes de Gasparito

Les Aljibes de Gasparito, construits dans les années vingt du siècle dernier, sont d´énormes réservoirs souterrains creusées dans le grès de la montagne et conçus pour emmagasiner l´eau de pluie et la vendre ensuite.

Les marchands d´eau, ou «aguaores», venaient de villages voisins afin de remplir leurs tonneaux et les emmener dans leurs bourgades, où ils la vendaient aux habitants.

Si vous les visitez, vous serez surpris, car le Pozo del Oeste a été transformé en une galerie d´expositions, tandis que le Pozo del Este continue à être utilisé pour recueillir et emmagasiner de l´eau.

Le Molino de Viento

Le moulin à vent est situé sur un petit coteau, à l´est de la ville, à côté du jardin public « El Ladrillar ».

Cela vaut la peine de visiter cette construction car elle représente un échantillon intéressant du style architectonique populaire du sud de l´Espagne.

Ce monument, dont on ne conserve que les murs extérieurs, a été restauré il y a peu et équipé avec tout son nécessaire pour fonctionner.

L´ensemble hydraulique de Rojales

Le système d´irrigation municipale date de la société musulmane andalousie, qui mit en place un réseau complet pour recueillir l´eau du débit du fleuve Segura.

Le maintien de cet ensemble hydraulique dans la commune permet un parcours étonnant à travers la ville autour de trois axes principaux : l´Azud, la Noria et le Puente, référence dans le paysage urbain et de grande importance pour la région.

Une promenade autour de l´Azud (un barrage en pierres de taille, de 40 mètres de long et 10 mètres de large, construit au XVIème siècle) montre sa fonction pour élever le niveau du courant du fleuve et dévier l´eau vers les principaux canaux d´irrigation et vers la Noria.

Construite à la fin du siècle dernier, la Noria sert de pont de nivellement entre le fleuve et les hautes terres de la rive droite. Elle est protégée par une monumentale construction en pierres de taille afin de la protéger des crues du fleuve.

Le Pont de Carlos III, du XVIIIème siècle, est un des symboles les plus représentatifs de Rojales et il se caractérise par l´excellente qualité du travail de la pierre. Il enjambe le Segura avec trois larges arches et il est le point final de cet itinéraire de grande importance historique et artistique.

Les fêtes

Photographies des diverses fêtes qui ont lieu tout au long de l´année : Maures et Chrétiens, Carnaval et Semaine Sainte.

  • Des aubaines parmi des propriétés situées dans la zone de Ciudad Quesada : Benimar, collines de Rojales, Doña Pepa, La Fiesta, Lo Pepín, La Marquesa.
  • Des services juridiques et fiscaux : transmissions, testaments, traductions, hypothèques, héritages, déclarations d´Impôts de résidents et de non résidents, travaux.
  • Un service après-vente imbattable qui n´expire jamais.
  • Une équipe de professionnels qualifiés pour vous orienter dans toutes les démarches du processus de la vente d´un bien.
  • Une société immobilière espagnole de propriété britannique : habilitée, enregistrée (AEGAI 2948) et assurée.
© 2017 VILLAS AMARILLAS ● conception: MediaelxlégalPrivéPlan du site